Une histoire faite d’innovation

Naissance de Hoover et du premier aspirateur de l’histoire

Une boîte, un ventilateur, une taie d’oreiller en soie et le manche d’un balai : c’est ainsi que naît le premier aspirateur de l’histoire. L’idée qui transforme ces simples éléments en l’une des technologies les plus révolutionnaires du siècle dernier vient de James Spangler, le gardien de nuit de New Berlin, Ohio, qui souffre d’asthme et est fatigué de respirer la poussière soulevée par le batteur de tapis du magasin dans lequel il travaille. James brevette l’invention et rêve de l’introduire dans toutes les maisons d’Amérique. Il a besoin de quelqu'un qui croit en son projet et dispose des capacités, mais aussi des ressources pour le réaliser.

Il décide d’envoyer ce premier aspirateur rudimentaire à la cousine de Susan Hoover. Une décision qui fera sa fortune. Susan l’essaie pendant quelque jour à la maison et est emballée. Elle le montre à son mari, William Hoover, un petit entrepreneur qui fabrique des produits en cuir et les revend dans son magasin de New Berlin. Les années passées au contact des clients font qu'il connaît bien le marché ; il voit loin et il à tout de suite senti le potentiel énorme de ce « balai » d’avenir. Il en achète donc le brevet et lance la production en fondant la société portant son nom : The Hoover Company. Nous sommes en 1908.